Achats en ligne : attention aux contrefaçons et autres sous évaluations... démasquez les offres suspectes ...

Black Friday, le Cyber Monday, la Saint-Nicolas et Noël vont bientôt faire grimper les statistiques des achats en ligne. Attention ! Voici comment éviter les possibles cauchemars !

> Articles contrefaits ...

En tant que consommateur, vous voudrez sans doute profiter des bonnes affaires, mais pour ne pas gâcher votre plaisir et éviter les mauvaises surprises, la douane souhaite vous alerter par rapport aux dangers liés aux articles contrefaits ou sous-évalués(link is external).

Pour quelques photos, jetez un oeil sur notre page instagram 'DouaneBE(link is external)'.

> Faux sites en ligne, démasquez les offres suspectes ?

Derrière ces très bonnes affaires se cachent parfois de très belles arnaques. Les cybercriminels attaquent sur tous les fronts afin de pouvoir vous piéger en masse. Parfois, ils le font par le biais d'un site web, d'une publicité sur les réseaux sociaux, par mail, par sms ou par téléphone. Ils imitent souvent les sites web de grandes marques comme Amazon, MediaMarkt, etc.

Ils essaient d’abord de vous attirer au moyen d'offres alléchantes afin de vous 'guider' vers des pages de paiement truquées sur lesquelles toutes les données encodées sont enregistrées, y compris votre code PIN. Certains d'entre eux vous envoient de faux mails de confirmation et de suivi de colis. Le but ici est de pouvoir accéder à vos données ou prendre le contrôle de votre appareil en installant des virus.

Ces faux sites web, ces fausses publicités ou encore ces faux mails sont souvent l'œuvre de professionnels. Difficile donc de les repérer au premier coup d’œil.

Comment les démasquer ?

  • Si c'est trop beau pour être vrai, en général ce n'est pas vrai!
  • Lisez attentivement le mail et regardez s'il y a des fautes d'orthographes. La présence d'erreurs indique souvent qu'il s'agit d'une arnaque.
  • Vérifiez l'adresse mail de l'émetteur.
  • Contrôlez la cible du lien SANS cliquer dessus. Il suffit de passer simplement votre souris sur le bouton en question. En bas, vous verrez l'url du site web vers lequel vous êtes dirigé·e.
  • Sur les réseaux sociaux, vérifiez le nombre de like, de commentaires avant de cliquer sur une publicité. Si vous ne connaissez pas la marque ou que vous avez un doute, faites une recherche rapide sur Google pour voir si d'autres personnes ont porté plainte.
  • Ne communiquez jamais vos données bancaires si vous n'êtes pas sûr d'être sur un site sécurisé.
  • En cas de doute, ne cliquez pas et transmettez le message à suspect@safeonweb.be.

Liens utiles :


Source : SPF Finances, novembre 2022 - safeonweb, novembre 2002

Mots clés

Articles recommandés