Les professionnels du chiffre, acteurs de confiance en matières fiscales

L’IFAC, l’ACCA et CA NZ viennent de mettre en ligne les résultats de leur enquête biennale sur la confiance du public dans la fiscalité , menée conjointement auprès de 7700 personnes dans les pays du G20. L'échantillon de chaque pays est équilibré par des données démographiques basées sur les données du recensement, notamment l'âge (en ciblant les personnes en âge de payer des impôts), l'éducation, le sexe, l'origine ethnique, les niveaux de revenu des ménages et la situation géographique dans le pays.


Il en ressort clairement la confiance, la corruption et le développement durable sont des questions interconnectées dans l'attitude du public à l'égard de la fiscalité.

Dans ce contexte, le maintien d’un haut niveau de confiance dans les professions du chiffre est plus important que jamais, en raison de la transparence et de la responsabilité qu'elles apportent notamment. Les résultats montrent qu’ils restent l’acteur le plus fiable en matière de fiscalité dans tous les pays du G20, comme cela a été le cas dans chaque enquête biennale du G20 sur la confiance du public dans la fiscalité depuis le lancement de l’initiative en 2017.

  • Confiance

La plupart des répondants pensent que les professionnels du chiffre contribuent à améliorer les systèmes fiscaux en les rendant plus efficients (59 %), plus efficaces (57 %) et plus équitables (55 %).

  • Corruption

Plus de la moitié des répondants reconnaissent également aux professionnels du chiffre est unne un rôle important à jouer dans la lutte contre la corruption, dont l’impact négatif sur les attitudes à l'égard de la fiscalité dans les économies du monde entier est majoritairement partagé : 53.8% des répondants sont préoccupés par ce facteur significativement impactant.

  • Développement durable

Dans le même temps, 68 % des personnes reconnaissent encore l’existence d'un certain niveau de connexion entre la fiscalité et le développement durable alors que 57 % seraient prêts à payer davantage d’impôts pour soutenir ce développement.

>>> READ THE REPORT

The 2023 Public Trust in Tax survey looks to the interplay between tax, trust, corruption and a sustainable future. Taken together with the continued trust in professional accountants, and additional new data on views about sustainable development, insight into the important interconnections between these issues is starting to come into view.

This year’s survey was based on a 2023 online survey of more than 7,700 individuals across all the G20 countries apart from Russia, plus New Zealand

Citations


Kevin Dancey, CEO of IFAC, says: “The impact of corruption on trust in tax has been an emerging theme in our recent surveys, particularly in our 2022
Global Perspectives report, which focuses on jurisdictions outside of the G20. Now, for the first time, we have specific data on that point, and the results are illuminating. Taken together with the continued trust in professional accountants, and additional new data on views about sustainable development, insight into the important interconnections between these issues is starting to come into view.” (1)

Helen Brand, chief executive of ACCA, says: ‘Throughout the course of these surveys, public unease about how tax moneys are spent has been a constant theme in respondents’ comments. Perceptions of corruption are a clear barrier to engagement with the tax system. Accountants have a central role to play in countering corruption, bringing transparency and accountability to the collection and spending of taxes across both public and private sectors.’ (2)

Ainslie van Onselen, CEO of Chartered Accountants Australia and New Zealand (CA ANZ), says: ‘As leaders in the global accountancy profession, we are proud to see the sustained high levels of trust in professional accountants, which is hard won, but easily lost. It is vital that we constantly work to maintain and earn trust through both our individual and collective actions. Now, more than ever, the relationship between taxpayers, businesses and governments must be strengthened to provide security and certainty for our broader societies and economies and we look forward to continuing to engage with key stakeholders to drive trust in tax and trust in our profession.’ (3)

Les principales conclusions indiquent que :

  • La confiance dans les principales parties prenantes s'est améliorée dans la plupart des régions, mais il existe encore des variations significatives ;
  • Les gens voient les systèmes fiscaux comme un mécanisme de changement positif, mais sont préoccupés par la corruption ;
  • Les gens pensent généralement que les niveaux d’impôts payés sont raisonnables.

Nouvelle enquête

L'enquête de cette année est lancée le 14 septembre lors d'un événement en ligne organisé par l'IFAC, l'ACCA et CA ANZ. Inscrivez-vous ici .

Plus d’info – références

IFAC

​Chartered Accountants Australia and New Zealand

ACCA

(1) Kevin Dancey, PDG de l'IFAC, déclare : « L'impact de la corruption sur la confiance dans la fiscalité est un thème émergent dans nos récentes enquêtes, en particulier dans notre rapport Perspectives mondiales 2022, qui se concentre sur les juridictions extérieures au G20. Aujourd’hui, pour la première fois, nous disposons de données spécifiques sur ce point, et les résultats sont éclairants. Si l’on ajoute à cela la confiance continue accordée aux comptables professionnels et de nouvelles données supplémentaires sur les points de vue sur le développement durable, on commence à mieux comprendre les interconnexions importantes entre ces questions.

2) Helen Brand, directrice générale de l'ACCA, déclare : « Tout au long de ces enquêtes, le malaise du public quant à la manière dont l'argent des impôts est dépensé a été un thème constant dans les commentaires des personnes interrogées. Les perceptions de corruption constituent un obstacle évident à l’engagement dans le système fiscal. Les comptables ont un rôle central à jouer dans la lutte contre la corruption, en apportant transparence et responsabilité dans la collecte et la dépense des impôts dans les secteurs public et privé.

3) Ainslie van Onselen, PDG de Chartered Accountants Australia and New Zealand (CA ANZ), déclare : « En tant que leaders de la profession comptable mondiale, nous sommes fiers de constater le niveau élevé et soutenu de confiance dans les comptables professionnels, qui est durement gagnée, mais facilement perdu. Il est essentiel que nous travaillions constamment pour maintenir et gagner la confiance par nos actions individuelles et collectives. Aujourd’hui plus que jamais, les relations entre les contribuables, les entreprises et les gouvernements doivent être renforcées pour assurer sécurité et certitude à nos sociétés et économies au sens large, et nous sommes impatients de continuer à collaborer avec les principales parties prenantes pour renforcer la confiance dans la fiscalité et dans notre profession. '

Mots clés

Articles recommandés

L'inflation atteint 4,9% en mai comme en avril.

​Droits d'auteur : il y a quelquefois des miracles et ils doivent être révélés !

Focus sur le rapport annuel 2023 du SPF Justice ...