Les Belges sont les plus confiants quant à leur salaire

45 % considèrent que les packages salariaux sont équitables par rapport à ceux de leurs collègues : c'est le chiffre le plus élevé en Europe !

Les Belges sont en tête lorsqu'il s'agit de leur appréciation ou de leur confiance dans l'équité interne de leur package salarial : 45 % d'entre eux considèrent en effet que leur package salarial est juste par rapport à celui de leurs collègues.

En termes de confiance dans l'équité du marché, les Belges se placent également en tête du classement européen, puisque 41 % des travailleurs belges considèrent que leur package salarial est équitable par rapport à d'autres personnes effectuant un travail similaire dans d'autres organisations. Pour un quart des Belges (24 %), la conformité du marché pourrait cependant être améliorée.

45 % est le chiffre le plus élevé d'Europe

Les Belges obtiennent le meilleur score en termes de confiance dans l'équité interne des conditions salariales, avec les Autrichiens, les Allemands et les Finlandais : plus de quatre personnes sur dix considèrent que leurs conditions salariales sont équitables par rapport à celles de leurs pairs. Avec 45 %, les Belges obtiennent le score le plus élevé. Les Français et les Suédois sont les moins convaincus de l'équité, avec respectivement 29 % et 28 %.



Lors de l'analyse de l’« équité interne », la première étape consiste toujours à déterminer la relation interne entre les différentes fonctions au sein de l'organisation en termes de responsabilité et de compétences requises. Cela se fait par le biais de la pondération et classification des fonctions ou en utilisant une matrice des rôles. Idéalement, cette relation devrait se refléter équitablement dans la rémunération.

Toutefois, un Belge sur cinq (22 %) n'est pas (encore) convaincu de l'équité interne au sein de l'entreprise. Virginie Verschooris, spécialiste de la rémunération chez SD Worx : « Il est positif que près de la moitié des travailleurs belges soient convaincus par l’équité interne. Les entreprises fournissant des efforts supplémentaires pourront en convaincre davantage. Celles qui continuent à travailler sur une politique salariale transparente et flexible avec des échelles salariales et des possibilités d’évolution seront prêtes pour les nouvelles obligations en matière de transparence salariale d'ici à 2026. Offrir une perspective aux travailleurs est motivant et a un effet positif sur la politique de recrutement et de rétention. »

Une directive européenne exige cette transparence pour toutes les entreprises afin d'éliminer l'écart de rémunération entre les hommes et les femmes : la Belgique doit également transposer cette directive par une législation nationale d'ici à 2026. Tant pour les travailleurs actuels que pour les candidats à l'emploi, la question de quel salaire est lié à quel poste doit être claire. L'idée de base est la suivante : même travail = même salaire

Les Belges sont les plus confiants que leur salaire est conforme au marché

Avec 41 % des Belges déclarant bénéficier d'un salaire compétitif ou concurrentiel, nous sommes en tête du classement européen. Les Belges sont en tête du peloton avec les Suisses, les Allemands, les Autrichiens et les Irlandais. Environ un quart (24 %) des Belges pensent cependant que la conformité au marché pourrait être améliorée. Dans certains autres pays européens, les opinions négatives sont parfois presque deux fois plus nombreuses (France, Finlande, Royaume-Uni, Suède avec approximativement 45 %, Croatie avec 52 %).




Virginie Verschooris, spécialiste de la rémunération chez SD Worx : « La ligne directrice pour un employeur est d'effectuer une comparaison de marché tous les trois ans environ. En utilisant des données de marché fiables, vous pouvez facilement comparer vos propres packages salariaux avec un marché de référence pertinent. Cela vous donne un aperçu du salaire en vigueur pour des profils professionnels spécifiques. Pour soutenir une politique salariale transparente et conforme au marché, une entreprise peut utiliser une « énumération de la totalité du package salariale » (total reward statement) par travailleur, ce qui clarifie le contenu de l'ensemble des rémunérations. C'est ainsi qu'un employeur attrayant se différencie auprès des travailleurs et des candidats et que vous pouvez développer votre entreprise et rester compétitif. »

Source : SD Worx, juillet 2023


Mots clés

Articles recommandés

Perspectives énergétiques de la Belgique à politique annoncée

La Belgique, en route vers la neutralité carbone ???

Les indépendants en Belgique en 2023 : quelles sont les grandes tendances !