Des outils pour gérer l'évolution démographique dans l'UE !

La Commission a adopté ce 11 octobre 2023 aujourd'hui une communication présentant un ensemble d'outils à la disposition des États membres pour gérer l'évolution démographique et ses incidences sur la société et l'économie de l'UE, y compris sur sa compétitivité au niveau mondial. La communication décrit le large éventail d'outils (y compris les instruments réglementaires, les cadres d'action et les financements) dont disposent les États membres pour y parvenir. Ces outils peuvent se combiner efficacement avec les politiques nationales et régionales afin de donner à chacun les moyens de tirer parti de l'évolution démographique et de relever sans heurts les défis qu'elle pose.

Le contexte

L'Europe connaît une transformation démographique majeure. L'évolution démographique a une incidence profonde sur la vie quotidienne et exige des solutions globales et intégrées.

Dans ses conclusions de juin 2023, le Conseil européen a invité la Commission à présenter une boîte à outils pour aider les États membres à faire face aux défis démographiques et à leur incidence sur l'avantage concurrentiel de l'Europe.

La Commission soutient déjà les États membres dans les efforts qu'ils déploient pour gérer l'évolution démographique en recourant à une série d'instruments juridiques, politiques et financiers. La communication présentée aujourd'hui recense les réformes et les investissements clés nécessaires, en combinant tous les instruments possibles, pour maintenir l'avantage concurrentiel de l'UE.


Une action décisive et concertée de l'UE pour gérer l'évolution démographique

La boîte à outils «démographie» s'appuie sur des expériences acquises dans toute l'UE et définit une approche globale de l'évolution démographique articulée autour de quatre piliers:

1) soutenir les parents en permettant de mieux concilier vie de famille et travail rémunéré, en garantissant notamment l'accès à des services de garde d'enfants de qualité ainsi qu'un bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée;

2) soutenir les jeunes générations et leur donner les moyens de prospérer et de développer leurs compétences, leur faciliter l'accès au marché du travail et à un logement abordable;

3) donner aux générations plus âgées les moyens d'agir et préserver leur prospérité en menant des réformes combinées à des politiques appropriées concernant le marché de l'emploi et les lieux de travail;

4) s'il y a lieu, remédier aux pénuries de main-d'œuvre grâce à une migration légale gérée, en pleine complémentarité avec la mise à profit des talents de l'UE.

La panoplie d'instruments reconnaît la nécessité de prendre en compte la dimension territoriale des changements démographiques, en particulier dans les régions confrontées aux phénomènes de déclin démographique et de mobilité sortante importante des jeunes travailleurs («fuite des cerveaux»).

La mise en œuvre de la boîte à outils «démographie»

Cette boîte à outils peut contribuer à stimuler, à affiner et à mieux coordonner les politiques au niveau de l'UE et au niveau national. La Commission invite les États membres à élaborer et à mettre en œuvre des politiques intégrées pour faire face au changement démographique et à intégrer les préoccupations démographiques dans tous les domaines d'action.

Il est important que les politiques des États membres soient fondées sur les réalités locales, étant donné que les défis démographiques varient d'un État membre à l'autre et d'une région à l'autre. L'égalité entre les hommes et les femmes, l'absence de discrimination et l'équité entre les générations doivent être au cœur des choix politiques. Les technologies numériques sont à même de renforcer l'avantage concurrentiel de l'Europe et de contribuer à compenser les effets de l'évolution démographique. Les décideurs politiques devraient promouvoir la participation active des citoyens à cet effort et y associer tous les acteurs: partenaires sociaux, organisations de la société civile, etc.

Outre les instruments réglementaires et les cadres d'action, un certain nombre d'instruments de financement sont disponibles au niveau de l'UE pour soutenir les États membres, tels que la facilité pour la reprise et la résilience et le Fonds social européen plus (FSE+).

De plus, en vue d'améliorer les outils disponibles pour relever les défis démographiques, la Commission:

• étoffera les bases de données et d'éléments probants disponibles, notamment en poursuivant l'élaboration de l'atlas de la démographie, en aidant les États membres à améliorer leurs statistiques en matière de population et de logement et en soutenant les activités d'analyse et les recherches pertinentes;

• soutiendra l'élaboration et/ou la mise à niveau des politiques liées à la démographie à tous les niveaux, notamment en recourant à l'instrument d'appui technique et en intégrant, le cas échéant, les préoccupations démographiques dans les propositions politiques pertinentes au niveau de l'UE;

• veillera à ce qu'aucune région de l'UE ne soit laissée pour compte, notamment en lançant officiellement la plateforme «Harnessing talent» (Mettre à profit les talents) les 23 et 24 novembre 2023 et en procédant à d'autres appels au titre du mécanisme de valorisation des talents.

L'évolution démographique est en train de remodeler nos économies et nos sociétés

Selon une enquête Eurobaromètre sur la démographie publiée aujourd'hui, 7 Européens sur 10 estiment que les tendances démographiques mettent en péril la prospérité économique et la compétitivité à long terme de l'UE. Les défis démographiques les plus urgents sont, d'abord, le vieillissement de la population (pour 42 % des sondés), puis, à égalité, la diminution de la population en âge de travailler et les pénuries de main-d'œuvre (40 %).

Au cours des prochaines années, si des mesures concertées et décisives ne sont pas prises pour surmonter ces difficultés, la population de l'UE pourrait continuer à se réduire et à vieillir, ce qui aura des incidences négatives sur l'économie, la société et la compétitivité à long terme de l'UE. Si de telles tendances venaient à se poursuivre, elles pourraient en effet exacerber les pénuries de main-d'œuvre et accroître la pression sur les budgets publics, tout en ayant de profonds effets sur les investissements et la productivité.

Certains États membres ou régions sont plus touchés que d'autres: l'évolution démographique affecte en outre la cohésion sociale, territoriale et intergénérationnelle de nos sociétés démocratiques, ce qui risque d'aggraver les fractures socio-économiques existantes au détriment de tous.

Pour en savoir plus

Lien vers la communication intitulée «Le changement démographique en Europe: une panoplie d'instruments d'action»

Lien vers la fiche d'information

Lien vers l'enquête Eurobaromètre Flash sur la démographie

Les conséquences de l'évolution démographique en Europe

Source : Commission Européenne, presse, 11 octobre 2023 - image : freepik

Mots clés

Articles recommandés

Perspectives énergétiques de la Belgique à politique annoncée