Dernière ligne droite pour racheter ses années d’étude pour la pension : 30 novembre 2020

Depuis 2018, le gouvernement permet aux indépendants, salariés et fonctionnaires de racheter leurs années d’étude à un coût fixe avantageux.
Cette possibilité permet d’augmenter le montant brut escompté à la pension.

Le tarif avantageux de 1.560,52 € par année est valable pour toutes les demandes introduites avant le 30 novembre 2020.
Passé cette date, une année rachetée coûtera plus cher jusqu’à atteindre quelque 3.000 €.

Quelles années racheter ?
Le nombre d'années rachetées est limité au nombre d'années prévue pour l'obtention du diplôme. Les années doublées n'entrent pas en ligne de compte. Les études en cours du soir peuvent également être rachetées.
De plus, vous ne pouvez racheter qu’un seul diplôme, sauf si l’obtention de votre premier diplôme était une condition pour décrocher le deuxième, comme un master après un bachelier dans le même domaine. Vous pouvez aussi racheter une période partielle.

Quel est l’avantage pour la pension ?
Par année d’étude rachetée, la pension brute sera augmentée d’un montant de 271,80 € par an (tarif isolé).
En aucun cas le rachat d’années d’étude ne comptera dans la durée de carrière, vous n’allez donc pas partir à la pension plus tôt.

Quel est l’avantage immédiat ?
Le coût d’une année de 1.560,52 € est un coût brut. En effet, le montant payé sera assimilé à des cotisations sociales et vous pourrez donc le déduire de votre base imposable à l’IPP.

Prenons le cas d’un indépendant dirigeant d’entreprise ayant une rémunération brute de 40.480 €.
S’il veut racheter 5 ans d’étude, il devra débourser 7.802,60 € de cotisations. Ces cotisations étant déductibles, cela lui procurera une économie sur son impôt d’environ 3.760 €.
Le coût net de l’opération sera donc de 4.042,60 €.
Il aura racheté 5 ans, sa pension brute annuelle sera augmentée de 5.271,80 €, soit 1.359 € par an.

Pour calculer la rentabilité de l’opération, tout dépend du taux de taxation de la personne pensionnée. En règle général, l’opération sera rentable en 5 à 6 ans.
C’est-à-dire que vous devez avoir au moins 5 à 6 ans de pension pour récupérer le montant versé.

Comment le demander ?
Les salariés et fonctionnaires peuvent introduire la demande directement sur MyPension.be au moyen de leur carte d’identité électronique.
Les indépendants et dirigeants d’entreprises doivent eux en faire la demande via leur caisse de cotisations sociales.
Simulations
Des simulations sont possibles sur MyPension.be et certaines caisses d’assurances sociales peuvent réaliser la simulation pour leurs affiliés.
Xerius Caisse d’assurance sociale a un service spécialisé qui effectue les simulations "coût/bénéfice" (gratuite pour leurs affiliés et aux prix de 338,80 € TVAC pour les non-clients) (Lien vers Xerius).

Dans tous les cas, nous vous conseillons de demander une simulation coût/bénéfice et nous pouvons vous accompagner dans la démarche.

      Tags

      • étude
      • Pension
      • optimization