Plan d'action pour la transformation du cabinet d'expert-comptable. Les pistes de l'IFAC.

« Nous ne reconnaîtrons plus le métier de comptable dans 10 ans. À vrai dire, cela sera peut-être même déjà le cas dans 5 ans. » Barry Melancon, président et CEO de l’American Institute of CPAs et CEO de l’Association of International Certified Professional Accountants.



Le temps est précieux dans le monde actuel, changeant, complexe et à l’évolution rapide. Une étude, menée par Accenture, a prédit que les progrès de la robotique automatiseraient ou élimineraient 40 % des taches comptables de base d’ici 2020. Il est fort possible que dans 10 ans, les robots connaissent assez les normes comptables et d’audit pour répondre à toutes les questions techniques qui les concernent. La profession comptable est-elle prête pour un tel changement à un rythme aussi soutenu ?


Le Comité SMP de l’IFAC (SMPC) estime qu’il est impératif de faire prendre conscience de ce que l’avenir peut réserver, afin d’aider les cabinets comptables à prendre des décisions éclairées quant à leurs plans stratégiques. Les entreprises accordent souvent la priorité au service des clients au détriment de la planification des évolutions rapides ayant un impact sur leur profession. Le moteur du succès passé d’une entreprise ne sera pas celui du succès futur. Il est essentiel aujourd’hui que les dirigeants prennent le temps de réfléchir à l’avenir de leur entreprise et de saisir de nouvelles opportunités.


Les cabinets de petite et de moyenne taille (SMP) sont bien placés pour accompagner leurs clients alors qu’ils naviguent dans cet environnement sans précédent. Quelle que soit la région du monde les comptables, et en particulier les SMP, restent les conseillers privilégiés des petites et moyennes entreprises (PME). Les conseils professionnels que les comptables fournissent aux PME sont associés à de meilleures performances, comme en témoignent de meilleurs taux de survie, la croissance, des procédures décisionnelles améliorées et des performances financières supérieures.


Pour tirer le meilleur parti de cet avantage unique, les SMP doivent tirer parti de la confiance établie avec leurs clients pour promouvoir leur pertinence et continuer à fournir aux clients les services dont ils ont besoin, tout en respectant les normes déontologiques internationales.



QU’EST-CE QUE LA FEUILLE DE ROUTE POUR L’AVENIR?


Les petites entreprises peuvent être capables de rapidement saisir de nouvelles opportunités. Le principal défi consiste à détecter ces opportunités et à accepter de s’adapter. La transformation implique un leadership solide, l’adoption de
la technologie, le recrutement et la fidélisation de la prochaine génération de comptables, de nouvelles approches de la formation et de l’apprentissage continus ainsi que du développement et l’identification et la satisfaction des besoins d’un marché en évolution.

Il n’existe pas de modèle unique de ce à quoi ressembleront les petits cabinets ayant réussi à l’avenir, mais les quatre domaines clés pour transformer ces cabinets sont :

  1. Embrasser le changement
  2. Tirer parti de la technologie
  3. Se concentrer sur la gestion des talents
  4. Faire évoluer le modèle d’exploitation de l’entreprise et créer des services de conseil


A découvrir dans la brochure qui accompagne ce blog!

Mots clés

Articles recommandés

Mise en oeuvre de la facturation electronique obligatoire : le Conseil Supérieur des indépendants et des PME tire la sonnette d'alarme

Publication de la directive CS3D durabilité

État des lieux du marché du travail en Belgique et dans les régions : analyse et recommandations sur 4 axes