Actualité

Les entreprises en 2020 : quelques chiffres clés, selon Stabel ...

Evolutions annuelle et mensuelle, survie et migration des entreprises soumises à la TVA ? L'office belge de statistiques apporte des réponses nuancées à ces questions, chiffres pertinents à l'appui....

Croissance de 4% du nombre d’entreprises en 2020


De manière générale, le nombre de créations en 2020 est assez faible. Alors qu’entre 2015 et 2019, le nombre de créations augmente en moyenne de 3% par an, la variation des créations de 2020 par rapport à 2019 est de +0,70%. En 2019, cette même variation était de +7,4%.

Les radiations de 2020 sont, elles, en baisse par rapport à 2019 (-7,3%). Malgré le caractère exceptionnellement élevé du nombre de radiations en 2019, le nombre de radiations de 2020 est inférieur à la projection attendue pour cette année.

Au total, le nombre d’entreprises a crû de 4% en 2020 pour s’élever à 1.050.768 unités au 31/12/2020. Cette croissance est supérieure à celle des années précédentes qui atteignait en moyenne 3,5% par an entre 2015 et 2019.

Quels secteurs ?

Depuis 2017, le secteur des Activités spécialisées, scientifiques et techniques (Nace M) est celui comportant le plus d’entreprises en Belgique. Elles étaient 204.821 au 31/12/2020, soit 4,9% de plus qu’un an plus tôt. C’est également dans ce secteur que l’on a observé le plus de mouvements en 2020 : il y a eu 20.043 créations d’entreprises pour 11.095 radiations.

Avec 185.683 entreprises assujetties à la TVA, le secteur du Commerce/ réparation d’automobiles et de motocycles (Nace G) est le deuxième en importance. On y a dénombré 17.992 créations et 12.706 radiations en 2020. Le croissance de ce secteur s’élève à 2,9% sur l’année 2020.

Le troisième secteur, la Construction (Nace F), compte 143.339 entreprises et a vu la création de 16.146 nouvelles entreprises pour 9.093 radiations pour une croissance annuelle de 4,7%.

10.833 nouvelles entreprises en juillet

Le mois de juillet 2021 a vu le nombre d’entreprises assujetties à la TVA augmenter de 5.782 unités par rapport à juin 2021.

Cela correspond à 10.833 nouvelles entreprises, 1.382 ré-assujettissements et 6.433 radiations. Les trois principaux secteurs contribuant à la hausse observée ce mois sont les activités spécialisées scientifiques et techniques (+1103 unités) , la construction (+800 unités) et les autres activités et services (+604 unités).

Deux tiers des entreprises créées en 2015 étaient encore actives en 2020

90,8% des entreprises belges créées (primo-assujetties à la TVA) en 2019 étaient encore actives au 31 décembre 2020. Cela représente 81.605 entreprises sur un total de 89.880 entreprises créées en 2019.

Ce taux de survie à un an s’élève à 91,3% en Wallonie, 91% à Bruxelles et 90,6% en Flandre.

Pour les primo-assujettis de 2018, ce taux de survie à un an était de 89,9% pour toute la Belgique, 90,3% en Flandre, 89,4% en Wallonie et 89% à Bruxelles.

Parmi les entreprises primo-assujetties de 2015, 64,5% ont survécu jusqu’en 2020 en Belgique, 65,7% en Flandre, 63,8 % en Wallonie et 61,2% à Bruxelles.

En 2020, 2.824 entreprises bruxelloises ont déménagé vers une autre région



En 2020, 1.708 entreprises bruxelloises ont déménagé vers la Flandre. Cela représente le flux migratoire le plus important : il est de 531 unités supérieur au nombre de migrations d'entreprises localisées en Flandre qui s'implantent à Bruxelles (1.177). Les transferts entre ces deux régions représentent la moitié des migrations en Belgique.

Les flux migratoires entre Bruxelles et la Wallonie sont moins importants, mais également déficitaires pour Bruxelles. 751 entreprises wallonnes ont déménagé à Bruxelles tandis que 1.116 entreprises ont quitté Bruxelles pour la Wallonie.

La proportion d'entreprises qui migrent vers Bruxelles est néanmoins beaucoup plus marquée pour les entreprises wallonnes puisque la population active des entreprises wallonnes est moins importante que la population active des entreprises flamandes.

Au total, Bruxelles est concerné par 83% des échanges migratoires en Belgique. On constate seulement 529 mouvements de Flandre vers la Wallonie et 467 dans le sens inverse.

Sources: Stabel, septembre 2021

Mots clés